«et quand tu crieras dans le noir/mon nom n’oublie pas»

Celui-là

En te serrant des mes bras,
Je crois ton regrad parfois,
Cette bille bleue ouverte sur moi
En dit plus long que ta voix :

«Il sera là pour toujours,
Ne m’abandonnera jamais,
Se battra jusqu’au sang pour
Me garder, me proteger…»

Mais je ne suis pas celui là
Et quand tu crieras dans le noir
Mon nom n’oublie pas,
Qu’avant moi
Seule tu brillas pour y voir

Je t’en pris lâche ton étreinte
Il n’y a pas de place pour deux
Dans ce coeur l’idylle est feinte
Et sourde a tous tes voeux pieux :

«Il me portera jusqu’à ce que sonne le glave de l’éternité,
Il n’aura d’yeux pour personne
D’autre il me l’a juré
Les doigts croisés…»

Car je ne suis pas celui là
Et quand tu crieras dans le noir
Mon nom n’oublie pas,
Qu’avec moi,
Seule tu prias pour y croire.

Ma chérie y’a eu maldonne,
Mais n’ayons aucun regret
Si cette chanson est mon automne
Ce fut bien toi mon été

Car je ne suis pas celui là
Et quand tu crieras dans le noir
Mon nom n’oublie pas,
Qu’après moi seule tu brillas pour y voir
Maintenant pars

3 thoughts on “«et quand tu crieras dans le noir/mon nom n’oublie pas»

Legg igjen en kommentar

Fyll inn i feltene under, eller klikk på et ikon for å logge inn:

WordPress.com-logo

Du kommenterer med bruk av din WordPress.com konto. Logg ut / Endre )

Twitter picture

Du kommenterer med bruk av din Twitter konto. Logg ut / Endre )

Facebookbilde

Du kommenterer med bruk av din Facebook konto. Logg ut / Endre )

Google+ photo

Du kommenterer med bruk av din Google+ konto. Logg ut / Endre )

Kobler til %s